MON PARCOURS

Voyages

Pourquoi j’aime partir en voyage de pêche?

Bien qu’en Europe centrale nous disposons de certains coins magnifiques, le fait de voyager me permet de découvrir non seulement des cultures et des modes de vies différents, mais de se retrouver face à des nouvelles espèces, rivières et styles de pêches. Le fait d’atteindre ses objectifs lors d’un voyage à l’étranger procure énormément de satisfaction et représente la cerise sur le gâteau.

MON PARCOURS

Voyages

Pourquoi j’aime partir en voyage de pêche ?

Bien qu’en Europe centrale nous disposons de certains coins magnifiques, le fait de voyager me permet de découvrir non seulement des cultures et des modes de vies différents, mais de se retrouver face à des nouvelles espèces, rivières et styles de pêches. Le fait d’atteindre ses objectifs lors d’un voyage à l’étranger procure énormément de satisfaction et représente la cerise sur le gâteau.

Mes débuts

Depuis petit, la pêche à la mouche est devenue une passion, à la limite de l’addiction! A cette époque, alors que les autres jeunes de mon âge allaient jouer au foot, aux jeux vidéos ou autre, moi je m’initiais à la pêche à la mouche en Valais.

Dès mes 10 ans, j’ai investi la plupart de mon temps libre dans l’apprentissage de cette méthode en essayant d’en acquérir toutes les finesses et secrets.

A partir de 14 ans, je commençais à me déplacer à travers la Suisse, la France et l’Italie pour en découvrir encore plus et apprendre les spécificités de la nymphe à vue.

 

Mes débuts

Depuis petit, la pêche à la mouche est devenue une passion, à la limite de l’addiction! A cette époque, alors que les autres jeunes de mon âge allaient jouer au foot, aux jeux vidéos ou autre, moi je m’initiais à la pêche à la mouche en Valais.

Dès mes 10 ans, j’ai investi la plupart de mon temps libre dans l’apprentissage de cette méthode en essayant d’en acquérir toutes les finesses et secrets.

A partir de 14 ans, je commençais à me déplacer à travers la Suisse, la France et l’Italie pour en découvrir encore plus et apprendre les spécificités de la nymphe à vue.

Mes voyages de pêche

Comme tout pêcheur à la mouche passionné, je me suis renseigné sur les pays phares de la pêche à la mouche. Depuis l’âge de 18 ans, je n’ai jamais cessé mes voyages halieutiques et je suis donc parti à multiple reprises chez les Balkans à la recherche des marmoratas ou encore en Islande à la recherche des truites géantes et des ombles arctiques.

Mon coup de cœur est certainement la Nouvelle-Zélande, pays où je suis parti plusieurs fois pour traquer les truites farios trophées de l’île du Sud. Les décors, les rivières et les poissons qui y sont présents en taille remarquable font que je continuerai d’y aller tant que je peux!

J’ai aussi essayé la pêche à la mouche en mer, que ça soit aux Maldives, aux Seychelles ou encore au Soudan, à chaque fois, j’ai retrouvé ce qui m’excite lors de mes voyages. A savoir, du dépaysement, de la recherche, du partage et des nouvelles espèces.

En 2019, avec des amis, nous sommes parti en Amazonie au milieu du Brésil à la recherche de Peacocks-bass, cet environnement m’a énormément plu et je vais certainement renouveler l’expérience pour partir à la recherche de nouvelles espèces comme le Dorado, l’Arapaima ou encore du Payara.

Mes réalisations vidéos

Lors de mon premier voyage en Nouvelle-Zélande en 2013, j’avais un appareil réflex pour essayer de ramener de magnifiques souvenirs. Je m’étais initié à tourner quelques séquences de pêche. Le résultat n’était pas des plus incroyable, mais il a suscité en moi une envie de me mettre à approfondir le sujet.

Je suis donc reparti en Islande avec un peu plus d’équipements et de connaissances pour essayer de faire un film sur les truites géantes qui y règnent. Après avoir passé pas mal de temps au montage, j’ai soumis mon court-métrage à un festival cinématographique de pêche à la mouche (RISE-festival). Mon film fut sélectionné pour passer à travers les salles de cinéma de France, de Suisse et de Belgique.

Après ce premier court-métrage, je maîtrisais les bases du montage vidéo et j’ai pu cibler les lacunes que j’avais à améliorer. 

En début 2020, avec mon ami Jean-Michel Brunet, guide de pêche français, nous avons fondé Theflyfishingspirit media. Le but de cette collaboration est de voyager à travers le monde et de faire profiter à des milliers de passionnés à travers nos vidéos les différentes partie du monde. Nous sommes maintenant bien équipé en matériel professionnel (drone, boîtier étanche, stabilisateur, etc.)

Nous avons beaucoup de projets et nous allons continuer de faire des vidéos à travers le monde pour partager notre passion, la pêche à la mouche.

Mon envie de transmettre

Investi dans plusieurs sociétés de pêches et participants à plusieurs évènements halieutiques, je voulais aller plus loin encore. Voilà pourquoi j’ai décidé de me lancer dans Swiss Fly Fishing guiding company. 

Le but est de transmettre ma passion et mes connaissances à ceux qui y sont intéressés. Que ça soit sous forme de journées découvertes, de stages de perfectionnement ou encore pour partir en voyage de pêche, je serai là pour vous aiguiller et vous aider et vous accompagner dans une bonne ambiance.

Où je pêche et guide par ici

Ne pouvant bien entendu pas tout le temps partir en voyage de pêche, mes coins favoris par ici sont :

–    Les lacs et rivières d’altitudes du Valais

–    Les rivières du Jura 

–    Les gouilles de plaines valaisannes

Soutiens et sponsors

Un grand merci à tous ceux qui me soutiennent dans mes projets et me font confiance. Que ça soit des membres proches, des marques ou encore des clients, vous faîtes ce que je suis :

Vision – Fly Fishing

WAKU GmbH – STROFT Fishing Lines

NWMC – Les Artisans Capistes

www.flyscene.be

Costa • Lunettes polarisantes pour la pêche | Florida Fishing

Mouches ABfly – Mouches et accessoires de pêche

Épuisette Artisanales | Airandwater | Objets bois

Les voyages de pêche

Comme tout pêcheur à la mouche passionné, je me suis renseigné sur les pays phares de la pêche à la mouche. Depuis l’âge de 18 ans, je n’ai jamais cessé mes voyages halieutiques et je suis donc parti à multiple reprises chez les Balkans à la recherche des marmoratas ou encore en Islande à la recherche des truites géantes et des ombles arctiques.

Mon coup de cœur est certainement la Nouvelle-Zélande, pays où je suis parti plusieurs fois pour traquer les truites farios trophées de l’île du Sud. Les décors, les rivières et les poissons qui y sont présents en nombre et en taille remarquable font que je continuerai d’y aller tant que je peux!

J’ai aussi essayé la pêche à la mouche en mer, que ça soit aux Maldives, aux Seychelles ou encore au Soudan, à chaque fois, j’ai retrouvé ce qui m’excite lors de mes voyages. A savoir, du dépaysement, de la recherche, du partage et des nouvelles espèces.

En 2019, avec des amis, nous sommes parti en Amazonie au milieu du Brésil à la recherche de Peacocks-bass, cet environnement m’a énormément plu et je vais certainement renouveler l’expérience pour partir à la recherche de nouvelles espèces comme le Dorado, l’Arapaima ou encore du Payara.

 

Mes réalisations vidéo

Lors de mon premier voyage en Nouvelle-Zélande en 2013, j’avais un appareil réflex pour essayer de ramener de magnifiques souvenirs. Je m’étais initié à tourner quelques séquences de pêche. Le résultat n’était pas des plus incroyable, mais il a suscité en moi une envie de me mettre à approfondir le sujet.

Je suis donc reparti en Islande avec un peu plus d’équipements et de connaissances pour essayer de faire un film sur les truites géantes qui y règnent. Après avoir passé pas mal de temps au montage, j’ai soumis mon court-métrage à un festival cinématographique de pêche à la mouche (RISE-festival). Mon film fut sélectionné pour passer à travers les salles de cinéma de France, de Suisse et de Belgique.

Après ce premier court-métrage, je maîtrisais les bases du montage vidéo et j’ai pu cibler les lacunes que j’avais à améliorer. 

En début 2020, avec mon ami Jean-Michel Brunet, guide de pêche français, nous avons fondé Theflyfishingspirit media. Le but de cette collaboration est de voyager à travers le monde et de faire profiter à des milliers de passionnés à travers nos vidéos les différentes partie du monde. Nous sommes maintenant bien équipé en matériel professionnel (drone, boîtier étanche, stabilisateur, etc.)

Nous avons beaucoup de projets et nous allons continuer de faire des vidéos à travers le monde pour partager notre passion, la pêche à la mouche.

Mon envie de transmettre

Investi dans plusieurs sociétés de pêches et participants à plusieurs évènements halieutiques, je voulais aller plus loin encore. Voilà pourquoi j’ai décidé de me lancer dans Swiss Fly Fishing guiding company. 

Le but est de transmettre ma passion et mes connaissances à ceux qui y sont intéressés. Que ça soit sous forme de journées découvertes, de stages de perfectionnement ou encore pour partir en voyage de pêche, je serai là pour vous aiguiller et vous accompagner dans une bonne ambiance.

Où je pêche et guide par ici

Ne pouvant bien entendu pas tout le temps partir en voyage de pêche, mes coins favoris par ici sont :

  • Les lacs et rivières d’altitudes du Valais
  • Les rivières du Jura
  • Les gouilles de plaines valaisannes

 

Soutiens et sponsors

Un grand merci à tous ceux qui me soutiennent et me font confiance dans mes projets. Que ça soit des membres proches, des marques ou encore des clients, merci de croire en moi :